« La politique est un combat de longue haleine. Le changement ne pourra venir que d’une mobilisation permanente. La nouvelle génération doit cesser d’attendre qu’on lui mette tout dans la bouche. Ce n’est pas normal. Soit on est responsable, soit on ne l’est pas ». C’est la réponse de Zohra Drif- BItat à une question d’Actu-fil.com sur la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat et les différentes réactions qu’a suscitées cette nouvelle sur la scène politique.

La Moudjahida et ex-membre du tiers présidentiel du Conseil de la nation qui était, jusqu’en 2015, connue pour être proche du président de la République, ne déclare pas son soutien au cinquième mandat. Elle estime qu’il est grand temps pour la nouvelle génération « de prendre le flambeau ». « Ma génération a fait son devoir vis-à-vis de l’Algérie, de son peuple et de son histoire. Nous avons mené un combat contre l’occupation étrangère, c’est le plus dur des combats. Il est temps pour la nouvelle génération de prendre ses responsabilités. Il faut se battre sur le terrain. Renier notre combat serait de la lâcheté », ajoute-t-elle.

Zohra Drif-Bitat affirme qu’elle n’a plus la force de mener d’autres combats : « j’ai 84 ans et je suis malade. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de rester en retrait », a-t-elle expliqué.

En novembre 2015, Zohra Drif-Bitat avait joint sa voix à celles des 18 autres personnalités nationales d’horizons divers, dont des chefs historiques de la guerre de Libération, pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation politique dans le pays. Le groupe des « 19 », avait demandé une audience au président de la République. Ils avaient remis en cause « certaines décisions dangereuses » pour le pays, « en doutant fort que le président puisse prendre de telles décisions qui sont en contradiction avec ses engagements ».

En 2016, Zohra Drif, membre du tiers présidentiel au sénat, avait perdu son siège. Une décision « reçu sans surprise », selon ses propos diffusés par la presse.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici