Youcef Yousfi, le ministre de l’industrie est des mines a défendu, ce jeudi 24 janvier, l’industrie du montage automobile en Algérie. « Sans cette industrie, on n’aurait pas pu lancer une dizaine de projets dans le domaine de
la sous- traitance », lance le ministre en réponse à une question posée par la député Basma Azouar, du Front El Mostakbal. Cette dernier s’est interrogée, en effet, si le gouvernement comptait revoir le cahier des charges du secteur de manière à obliger les constructeurs automobiles à se soumettre à leurs engagements, en matière des prix des véhicules et de taux d’intégration ,d’autant plus, précise la député, que « ces constructeurs ont bénéficié de plusieurs avantages fiscaux ».

Le ministre de l’industrie a laissé entendre que le gouvernent n’est pas trop pressé : « on va créer une centaine de sociétés activant dans la sous-traitance, mais les choses se feront d’une manière progressive», dit-il.

Dans un autre chapitre, Yousfi a reconnu le retard pris par les pouvoirs publics dans la création et l’aménagement des zones industrielles, rappelant que le gouvernement a confié aux Walis la réhabilitation de 43 zones industrielles.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici