Le consulat général de France à Alger a mis récemment en garde les demandeurs de visas contre les « escrocs » et les « faussaires » en pointant du doigt le site Ouedkniss.com. Ce dernier a réagi hier dans un communiqué. « Ouedkniss est une plateforme d’annonces en ligne en Algérie, qui aide les particuliers et professionnels à faire la promotion de leurs activités en Algérie », rappelle le site.

« Ouedkniss n’est pas un intermédiaire dans les transactions faites par les auteurs des annonces publiées sur ses pages. Ouedkniss ne perçoit pas de commission et n’intervient pas dans les transactions qui peuvent être engendrées suite à la publication des annonces », ajoute la plateforme qui précise que les informations « de contact des auteurs des annonces, sont accessibles via la page descriptive de l’annonce ».

LIRE AUSSI : Visas : le consulat général de France à Alger met en garde contre les « escrocs et les faussaires »

Ces informations « peuvent être communiquées de façon légale aux autorités algériennes compétentes à leurs demandes », selon elle. Le site souligne aussi que « Ouedkniss est une société privée de droit algérien qui n’est pas qualifiée pour vérifier la véracité du contenu publié à travers les annonces sur son site ».

« Ouedkniss a toujours ouvert ses portes aux plaintes d’usagers, particuliers et professionnels, et a toujours œuvré dans la résolution des litiges et d’autres dommages encourus par la publication d’annonces sur ces pages », poursuit le site qui assure n’avoir jamais « reçu de plaintes ou de notifications de la part du consulat français, ni de son ambassade en Algérie sur quelque sujet que ce soit ».

« Ouedkniss à ce jour témoigne par ce communiqué de son étonnement face aux accusations émises par les services consulaires français à travers leurs pages Facebook. Accusations qui sont pour nous diffamatoires et porte gravement préjudice à la réputation de notre site Ouedkniss.com, de la société SARL OUEDKNISS ainsi que l’ensemble des associés et collaborateurs affiliés », conclut la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici