L’actrice franco-belge Virginie Efira a récemment fait part de nouvelles confidences croustillantes concernant son prochain retour au petit écran, dont ci-après les détails révélés par la jeune femme…

Véritable icône emblématique du septième art français, Virginie Efira s’est dernièrement livrée sur un prochain retour à l’écran. Dans le cadre de son entrevue auprès de Télé Star, la comédienne s’est expliquée sur le personnage qu’elle va incarner dans le long-métrage Police, tout en se confiant sur un éventuel retour auprès du monde médiatique. 

Une actrice comblée 

Virginie Efira poursuit son envol dans le domaine du septième art. Alors qu’elle multiplie les rôles au grand écran, ses admirateurs auront bientôt l’occasion de la revoir dans le film Police, qui est sorti en salle le 2 Septembre dernier. L’occasion pour l’ex femme de Patrick Ridremont de se confier sur une éventuelle consécration au César. A cet effet, la principale concernée explique que pour elle un césar représenterait une belle trophée marquant sa réussite professionnelle. 

Dans le même sens, elle avoue également que vivre dans une grande maison avec son compagnon, Niels Schneider, idéaliserait également son succès dans la vie. La mère de famille souligne ainsi qu’elle se laissait emporter par les vagues de la vie, en acceptant les opportunités comme les échecs. Mais la vedette du cinéma français est-elle prête à reprendre les rênes dans les médias ? 

Les révélations croustillantes de Virginie Efira

Au plus grand dam des fans, Virginie Efira ne projette pas de rejoindre à nouveau la télévision car le petit écran ne figure pas parmi ses priorités. La principale interviewée estime à ce titre que si elle devait réapparaître dans le monde audiovisuel, elle préférerait un passage à la radio en indiquant que depuis quelques temps, elle s’était habituée à s’endormir la nuit en écoutant des podcasts à l’instar de Les Chemins de la philosophie. 

La mère de Ali El Mechri avoue également ne plus prendre du plaisir à jouer au cinéma, en affirmant qu’à la suite de l’arrivée de Victoria, Justine Triet l’avait aidé à mettre la lumière sur ses nombreux traits de personnalité, dont les craintes qui la submergent. Une expérience qu’elle a vivement apprécié et qui correspondait à ce dont elle a toujours rêvé.