C’est la première réactions du FLN aux déclarations d’Amar Saadani dans laquelle il tire à boulets rouges sur l’instance dirigeante du parti. « Il s’agit d’une simple déclaration d’un ex-secrétaire général du parti à qui l’actuelle direction ne plaît pas », lâche Mahmoud Kissari, sénateur et membre de l’instance dirigeante à l’issue d’une réunion présidée par Mouad Bouchareb organisée ce lundi 25 mars à Hydra en présence de Tayeb Louh.

« Il parle de cette manière, c’est désolant », ajoute-t-il. Ce membre du Conseil de la nation dément également l’existence de « dissensions au sein du parti ». Ces déclarations interviennent au lendemain de la sortie d’Amar Saadani mais également celle de Hocine Kheldoune.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici