Tayeb Zitouni a assuré, ce lundi 14 janvier, que « 90% des dossiers qui étaient suspendus ont été traités en coordination avec le secrétariat de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) ». « Pour les 10%, nous sommes en train de refaire les enquêtes à travers l’ONM. Ce dossier est presque réglé définitivement », a affirmé le ministre des Moudjahidine.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici