Hassan Rabhi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a été interrogé, ce mercredi 10 avril, sur la répression contre les manifestants au cours de ces derniers jours. « Ce qui importe pour un Etat, c’est le cas en Algérie mais aussi ailleurs, est l’ordre public. Soyez certaine que s’il y a eu ce que vous avez dit (répression, NDLR), ce n’était que dans l’objectif de préserver l’ordre public », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici