« Ce sont les politique qui ont impliqué les militaires dans la politique », a estimé Abdelaziz Rahabi dans son intervention mercredi soir sur Ennahar TV. Pour cet ancien ministre et diplomate de carrière, impliquer l’institution militaire et la politique étrangère dans la politique intérieure est « dangereux ».

Selon lui, le ministre de la Défense nationale qui est le président de la République implique l’armée dans la politique « pour se renforcer avec et parfois comme en 2014 pour faire peur ». « Le président Bouteflika n’a pas une véritable force politique en l’absence d’une élection transparente », a-t-il affirmé.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici