Dans un message posté ce lundi 25 février sur sa page Facebook, Rachid Nekkaz affirme avoir été escorté par la police jusqu’à Aïn Merane à Chlef où il est actuellement en résidence surveillée. Ce candidat à la candidature se trouvait à Tizi Ouzou dans le cadre de sa campagne de collecte des signatures.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici