Le porte-parole de l’instance dirigeante du FLN a accusé, hier lundi, des « parties » d’être derrière « les slogans (hostiles) » au parti. « On a découvert les parties qui sont derrières les slogans. Elles sont connues. Ce sont les adversaires traditionnels du Front qui tentent de l’éloigner comme par le passé de la scène », a déclaré Hocine Kheldoune à la presse.

Celui qui affirmait que son parti ne voyait plus d’utilité dans l’organisation d’une conférence nationale inclusive avant d’être recadré s’est ensuite attaqué à certaines chaînes de télévision privées qui tentent de porter atteinte, selon lui, au parti.  Des chaînes de télévision qui « ne reprennent pas la vérité ». « Il y a une tentatives de déformer la réalité », a-t-il estimé.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici