Abdellah Djaballah a appelé, hier vendredi, « l’opposition sérieuse » à adopter la même position « sur une question essentielle : les conditions libres et transparentes pour les élections ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici