La place Maurice Audin le vendredi 8 mars. Photo prise par Hadjer Guenanfa

Pascal Boniface a commenté encore une fois les manifestations populaire en Algérie. Dans cette vidéo postée sur sa chaîne Youtube, le directeur de l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) évoque l’exemple des manifestations organisées en Allemagne de l’est en 1989.

« Qui va céder le premier : les manifestants ou le pouvoir ? Les manifestants sont confortés par leur propre mobilisation et très certainement ils vont manifester très nombreux vendredi prochain », a-t-il avancé.

« Cela rappelle les manifestations de l’Allemagne de l’est en 1989 qui tous les lundis se rassemblait pour protester contre le pouvoir et finalement c’est ce dernier qui a cédé », a ajouté Pascal Boniface. Pour lui, le pouvoir doit être en train de « s’interroger : qu’est ce qu’on peut céder sans trop céder ? ».

Selon lui, il doit y avoir « d’intenses consultations au sein du pouvoir » pour savoir quelle concession doit être faite à la population.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici