Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) et un député du MSP ont eu un échange tendu, hier mardi, lors des débats autour de la Déclaration de politique générale du gouvernement.

« Je vais vous donner la parole et je vais vous accorder un temps supplémentaire (…). Mais vous n’avez pas le droit de parler du président Bouteflika », a lâché Mouad Bouchareb à l’élu du parti islamiste.

« Je vous ai donné la parole. Vous parlez dans un cadre raisonnable. Je vous rajoute dix minutes pour parler du sujet de la Déclaration de politique générale. Mais le président est une ligne rouge », a-t-il ajouté.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici