« 90% de ceux qui sont présents (dans la salle, NDLR) n’ont de compte qu’au niveau de la poste. Et je suis l’un d’entre eux », a assuré Mouad Bouchareb, ce mercredi 20 mars, lors d’une rencontre avec les mouhafidhds du FLN. Le coordinateur de l’instance dirigeante du parti a rappelé dans son discours que « l’appareil exécutif » n’était pas entre les mains du FLN. Comprendre : les cadres du parti ne sont pas responsable de la situation du pays et la gestion de ses affaires.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici