Marine Le Pen a appelé, ce mardi 12 mars, à suspendre l’octroi de visas pour les Algériens dans ce contexte marqué par les manifestations populaires. « Nous savons pertinemment qu’une déstabilisation de l’Algérie pourrait entraîner demain un flux migratoire très considérable », a indiqué la présidente du Rassemblement national (RN) sur BFMTV-RMC.

Pour elle, il s’agit d’un « sujet de préoccupation ». « Il faut prendre des mesures. Il faut le faire. C’est une mesure raisonnable que de suspendre l’octroi de visas », a affirmé Marine Le Pen. Son père avait également appelé à l’adoption de cette mesure.

« Mais il faut surtout que M. Bouteflika qui a annoncé qu’il ne se représentait pas dise maintenant quel est précisément son plan et son calendrier », a-t-il ajouté.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici