Noureddine Bedoui s’est rendu, dans la soirée de ce vendredi 1er mars, au chevet des blessés à Alger. « On salue encore une fois le professionnalisme (des forces de l’ordre, NDLR) dans ce contexte, surtout à la fin de ces manifestations », a déclaré le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales.

Noureddine Bedoui a estimé que ces « marches étaient pacifiques ». « Je salue tous les citoyens qui se sont exprimés dans cette Algérie des principes, cette Algérie de la liberté d’expression. Malheureusement, à la fin de cette marche, certains ont tenté de s’attaquer aux biens publics et privés. Les lois de la République nous imposent de prendre toutes les dispositions nécessaires », a affirmé le ministre.

LIRE AUSSI: Manifestations contre le cinquième mandat à Alger : 63 personnes blessées et 45 autres arrêtées selon la DGSN

Soixante-trois personnes ont été blessées lors des manifestations, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Il s’agit de 56 policiers et de 7 citoyens, a précisé la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici