« One, two, tree ! Viva l’Algérie », scandent joyeusement les éléments de la police antiémeute dans la capitale à la fin des manifestants.

LIRE AUSSI : « Et nous avons décidé que l’Algérie vivra… »

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici