Mohamed Hakem, directeur de cabinet du PDG de l’ETRHB Haddad, a explique, ce jeudi 3 janvier, les raisons à l’origine du retard accusé dans la réalisation du stade de Tizi-Ouzou et de la réévaluation de son coût de 30%.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici