Les magistrats du Club des juges ont décidé de ne pas superviser l’élection présidentielle du 4 juillet. « Nous avons décidé, et il n’y aura pas de retour en arrière, de boycotter la supervision des élections prévues le 4 juillet surtout dans le cadre de la loi actuelle sur les élections », a déclaré un magistrat lors du rassemblement devant le ministère de la Justice.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici