Le directeur général de la sûreté nationale est revenu, dans la soirée du vendredi 1er mars, sur le bilan des manifestations contre le cinquième mandat du président. « Quelques 45 personnes ont été arrêtées. C’est un chiffre approximatif. On va appliquer la loi et on va protéger les personnes et les biens avec fermeté », a promis Abdelkader Kara Bouhadba.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici