Amar Ghoul voit dans les appels à des manifestations de rue un « dépassement » dont peuvent être victimes « certains enfants de la patrie » avant d’évoquer indirectement la manipulation. « Certains appellent à (sortir) dans la rue et mobiliser pour sortir dans la rue. On dit et on répète que ces appels constituent une grande aventure », a-t-il indiqué lors d’un meeting organisé hier à Sidi Bel Abbès.

« Pousser certains enfants de notre partie vers la rue est un dépassement. C’est un danger », a insisté le patron de TAJ qui ne veut pas que certains de ces « enfants » du peuple soient victimes d’une « activité politicienne » de « certains qui ont échoué à présenter un candidat » et « d’autres qui soutiennent leur candidat en voulant faire pression à travers la rue ».

LIRE AUSSI : Une marche contre le cinquième mandat à Béjaïa (Vidéo)

Des manifestations ont été organisées ces deniers jours contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici