Abdelaziz Bouteflika a adressé, dans la soirée de ce dimanche 3 mars, un message au peuple algérien dans lequel il revient sur les dernières manifestations. « J’ai écouté et entendu le cri de cœur des manifestants et en particulier des milliers de jeunes qui m’ont interpellé sur l’avenir de notre patrie », a indiqué le président de la République dans un message lu à la Télévision nationale.

« Ces jeunes ont exprimé une inquiétude compréhensible face aux incertitudes qui les animent. J’ai le devoir et la volonté d’apaiser les cœurs et les esprits de mes compatriotes. Je le fais également en tant que président de la République pleinement respectueux de la volonté populaire », a-t-il ajouté.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici