Le coronavirus est encore entrain de faire des ravages en Espagne. En effet, suite à la décision de Barcelone de procéder à un état de « reconfinement », la France n’exclut pas l’éventualité d’une fermeture de la frontière avec l’Espagne. 

Suite à un rebondissement du nombre de cas de contaminations par le Coronavirus en Catalogne, le Premier Ministre français, Jean Castex a affirmé l’éventualité d’une nouvelle fermeture de la frontière franco-espagnole.

La capitale de la Catalogne se reconfine

En Catalogne, la ville de Lérida ainsi que plusieurs autres communes environnantes situées dans le nord-est de l’Espagne ont récemment été reconfinées suite à l’émergence d’un important foyer de contagion. Avec plus de quatre millions d’habitants, Barcelone a pris la ferme décision d’inviter ses citoyens à « rester chez eux dès qu’il ne leur est pas indispensable de sortir« . Une nouvelle qui s’annonce désastreuse pour les Barcelonais qui espéraient pouvoir à nouveau s’adonner à leurs occupations quotidiennes normales.

Des mesures strictes annoncées par les autorités locales

Par ailleurs, Meritxell Budo, la porte-parole du gouvernement régional catalan a formellement interdit aux habitants de se rendre auprès des résidences secondaires durant cette fin de semaine. Les établissements de divertissements publics, à l’exemple des théâtres, des cinémas et des discothèques ont également dû fermer leurs portes à nouveaux. D’autre part, tout rassemblement de plus de dix personnes et les visites dans les maisons de retraites sont interdits. Quant aux restaurants et aux bars, ils vont devoir réaménager leurs espaces pour limiter la capacité d’accueil. Enfin, les commerces non-essentiels ne pourront acceuillir les clients qu’après fixation d’un rendez-vous au préalable. 

Vacances d’été probablement à reporter pour ceux qui prévoient de se rendre en Barcelone

Suite à cette alarmante nouvelle concernant la propagation de l’épidémie à Catalogne et dans l’Aragon voisin, la France n’exclut pas une fermeture de ses frontières avec l’Espagne. De quoi inquiéter les vacanciers d’été qui projetaient de se prélasser au bord des belles plages de Barcelone. Le premier ministre a en effet évoqué : « Nous surveillons cela de très près, ici en particulier, parce que c’est un vrai sujet dont il faut que nous discutions aussi avec les autorités espagnoles« . Rappelons que la frontière franco-espagnole avait été réouverte le 21 Juin dernier.