L’Algérie a été élue, dans la matinée de ce vendredi 8 février, au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour un mandat de trois ans allant jusqu’à 2022, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Cette élection est intervenue ce matin à la reprise des travaux du Conseil exécutif, dans une session consacrée au renouvellement des composantes de quelques organes de l’Union africaine, dont le Conseil de paix et de sécurité », a précisé la même source.

Le département d’Abdelkader Messahel rappelle que cette élection « consacre, une nouvelle fois, la crédibilité de la diplomatie algérienne, sous la conduite du Président de la République, et de sa contribution à la préservation de la paix et de la sécurité en Afrique et au-delà ».

« C’est aussi une parfaite reconnaissance de l’apport de l’Algérie à la stabilité régionale, notamment dans le contexte actuel marqué par de grandes turbulences », a ajouté la même source.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici