Dans la soirée du mercredi 19 Août 2020, les fans de la série télévisée culte « Un si grand soleil » ont eu droit à un générique très original, qui épouse le concept actuel lié au Coronavirus. 

La chaîne France 2 avait depuis le début du mois de juin et le come-back du feuilleton quotidien « Un si grand soleil« , lancé un décompte pour symboliser le confinement à chaque début d’épisode. Une séquence spéciale Coronavirus a ainsi marqué l’esprit des téléspectateurs depuis Mardi dernier. Zoom sur cette surprenante générique. 

Une note de « réalité » qui replonge les fans dans un contexte vécu

Mercredi dernier, le compte à rebours a officiellement touché à sa fin. En effet, les producteurs ont pris l’initiative d’inclure le Coronavirus dans les scénarios de la série télévisée culte. Un changement surprenant qui a ébahi les téléspectateurs mardi soir, durant la séquence où celle qui incarnait la peau de la directrice générale d’OCI (Chrystelle Labaude), avait suivi le discours d’Emmanuel Macron, le jour précédant la période de confinement. La production a mis le paquet avec ce nouveau générique, qui a permis aux adeptes de « Un si grand soleil » de revoir les quotidiens des comédiens, durant cette période éprouvante du confinement. Parmi les routines, Claire alias Mélanie Maudran, qui est infirmière à l’hôpital de Montpellier ou encore la fabrication de gel hydroalcoolique par la société factice L Cosmétiques et la fermeture du pub de la plage. A travers ce générique incarné par Talisco, des flash infos qui ont marqué le confinement viendront agrémenter chronologiquement le générique, jusqu’à l’annonce officielle du déconfinement. 

Du jamais vu dans « Un si grand soleil »

A l’instar de ce qui s’est passé dans la réalité, le confinement va lui aussi bouleverser le cours de la vie des héros de la série télévisée. Parmi les premiers affectés figurent Claire et Florent, selon des divulgations de Allociné. Ce fait de replonger dans la réalité est une grande première depuis le lancement de « Un si grand soleil » à l’écran. Rappelons que d’ici quelques jours, le feuilleton célèbrera ses deux années d’existence.