Une nouvelle semaine démarre pour les fans de la série télévisée « Un si grand soleil ». Au programme pour ce lundi 7 Septembre 2020 sur France 2, Akim se voit rattraper par ses démons du passé et le jeune homme est dans le collimateur de Julien Bastide et des policiers. 

Début de semaine riche en suspense pour les inconditionnels du feuilleton phare de France 2. En effet, dans les prochains épisodes de « Un si grand soleil », Akim se retrouve au coeur des accusations, d’autant plus que le fils d’Elisabeth veut l’expulser de l’entreprise familiale. Pour Becker, l’accident de parapente avec Alice est le fruit d’un malheureux accident, et non d’intentions criminelles

La guerre est déclarée entre Julien et Akim

Suite à l’accident qui a failli coûter à la vie de la mère de Manon dans « Un si grand soleil« , Manu est persuadé que Bilal dissimule des mensonges de taille. Il est en effet convaincu que Akim cache un passé louche, notamment durant les deux mois durant lequel il était absent. Mais le commissaire de police, Clément Becker estime que ce malheureux incident est tout simplement le fruit du hasard et prévoit de mettre fin à l’enquête au plus vite. 

Suite aux absences fréquentes du frère de Bilal de chez L-Cosmétiques, le père d’Arthur entend renvoyer le fils de Hafida de l’entreprise. Akim implore son frère de se tenir à son écart car il est dangereux. Cette méfiance est-elle dûe à quelque chose qui a à voir avec son passé? 

Akim s’est il fait un ennemi ? 

Le fils d’Elisabeth Bastide est frappé par la mystérieuse disparition de son détective privé, Régis. Il demande alors à Guilhem de diriger une investigation. Alors que Anissa est de plus en plus proche de Stan, Inès, Antonin et Arthur rencontre le malfrat pour la première fois. Alice quant à elle reproche à son mari d’exagérer dans sa méfiance envers Akim. 

Louise prend l’initiative de donner un coup de main à ce-dernier pendant que Ben, un SDF du quartier souhaite s’entretenir avec Lucille. Plus tard, Akim reçoit un mystérieux coup de fil dans lequel l’interlocuteur lui prévient qu’il est au courant de ce qu’il avait fait l’année dernière.