Le secrétaire général de l’Assemblée populaire communale (APC) de Haizer (Est de Bouira) a été démis de ses fonctions dimanche par le wali de Bouira, Mustapha Limani, pour « son implication dans la validation frauduleuse de formulaires de candidature », rapporte l’agence de presse APS qui cite les services de la wilaya.
« Suite à cette affaire, le wali de Bouira, Mustapha Limani, a mis le SG de l’APC de Haizer en congé forcé pour l’écarter des (préparatifs) de la prochaine présidentielle et ce, jusqu’à la fin de l’enquête lancée à ce propos par les services concernés », a expliqué Latrache Ladjel, chargé de communication de la wilaya, à l’APS.
Dans la matinée, des centaines de citoyens de la commune de Haizer avaient observé un sit-in devant les sièges de la Daira et de l’APC pour « dénoncer la légalisation frauduleuse de formulaires de candidature au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika par le secrétaire général de l’APC », a-t-on constaté.
Qualifiée par le wali de Bouira « d’inacceptable », cette affaire remonte à la semaine passée, lorsque le président de l’Organisation nationale pour la promotion du travail avait fait un post sur les réseaux sociaux dans lequel il affirmait avoir achevé « les procédures légales » pour la légalisation de 2000 formulaires en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika.
Selon certaines sources à l’APC, les formulaires auraient été validés par le secrétaire général de la l’APC sans la présence des intéressés.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici