Alors que les bruits circulent à l’heure sur des possibilités de tricheries dans Star Academy, Mathieu Johann a dernièrement fait des révélations suite aux nombreuses remises en questions au sujet de la transparence de la production. Le point à travers cet article…

Et si le fait que Gregory Lemarchal ait remporté haut la main le grand concours de « Star Academy » en 2004 ait résulté d’un coup de pouce de la prod’ ? Des réflexions récentes auxquelles il a été possible de mettre un peu plus de lumière grâce aux nouvelles confidences de Mathieu Johann

Des rumeurs démentis par Mathieu Johann

L’ancienne coach du célèbre émission de téléréalité « Star Academy », Isabelle Charles a récemment fait des confidences qui ont fait propager des rumeurs conséquentes au sujet de l’émission. Dans le cadre de son entrevue menée par l’équipe de La Montagne, la consécration de Grégory Lemarchal au titre de vainqueur de l’édition de 2004 aurait relevé d’une décision de la production. Elle a indiqué à ce titre « Vous sollicitez Grégory et, ensuite, ceux qui vont l’affronter » (…). De quoi créer une vague de polémiques sur d’éventuelles tricheries au sein du télé-crochet culte des stars de demain, qui a mis en avant George-Alain, participant de la seconde saison. Mais selon Mathieu Johann, demi-finaliste face à celui qui a été emporté par une mucoviscidose en 2007, ces rumeurs sont infondées. Il explique ainsi que « La prod scénarisait mais en fonction de ce qu’on leur donnait » (…) avant d’insister qu’il y avait vraiment une réelle place au hasard « .

Le destin des candidats entre les mains des téléspectateurs

Néanmoins, le principal interviewé souligne que la victoire de Grégory était très attendue par le public et ce, dès les débuts de l’émission. Il appuie cet argument en avouant que lui même était convaincu que ce candidat emblématique du télé-crochet allait remporter la victoire, en ajoutant que même s’il avait été nommé une quinzaine de fois, la prod aurait toujours tenter de le sauvegarder dans l’aventure. Comme quoi cette dernière jouait une influence considérable sur l’issue des votes. 

L’ex compagnon de Clémence Castel se rappel qu’en 2005, la production aurait tenté le tout pout le tout afin de ne pas laisser la victoire à Magalie Vaé. Le chanteur de 40 ans affirme que la prod ne voulait absolument pas voir Magalie remporter la saison 5 qu’ils l’ont nommé à chaque fois que l’occasion se présentait, toujours selon ses propos. Heureusement la candidate avait une foulée de supporters prête à la défendre jusqu’au bout derrière elle. Et la jeune femme remporte finalement le trophée. Comme quoi, même si les réalisateurs tentent de déjouer l’issue des votes, c’est toujours le public qui a le dernier mot au final.