Le plateau de « Tout le monde veut prendre sa place » a récemment été le théâtre d’une discussion agitée entre Nagui et une candidate venue participer à l’émission. L’animateur n’a pas hésité à remettre la jeune femme sur le droit chemin. 

Les téléspectateurs de France 2 ont assisté mercredi dernier à une séance de débat extrême sur le plateau de “Tout le monde veut prendre sa place”. En effet, après une longue discussion, Nagui et la participante du jour avaient atterri sur un thème conflictuel. Le débat était centré sur un sujet particulier, qui tenait très à coeur à Nagui: la mozarrella. Le point sur cette mésentente. 

Nagui entame une négociation coriace sur la mozarrella avec une italienne

La participante du jour, prénommée Paola est une férue de la critique de série ainsi qu’une grande passionnée des arts gastronomiques. Suite à une question relative au thème du fromage, Nagui a étalé la conversation sur le sujet de la mozzarella, qui ne tarde pas à atterrir sur une discorde avec la candidate. L’animateur de 58 ans avait ainsi évoqué ses points de vue sur ce fromage qui selon lui n’a absolument aucun goût en se demandant à quand est-ce que son origine remontait. Une remarque à laquelle Paola, qui s’avère être originaire d’Italie, s’est fortement opposée. Le présentateur phare de « N’oubliez pas les paroles » enchaîne par la suite que lui aussi avait du sang italien mais cela ne changeait en rien ses opinions sur la saveur âcre de la mozzarella. Son adversaire, décidée à ne pas se laisser faire rétorque qu’il ne fallait pas s’en procurer au supermarché mais….avant d’être brusquement interrompue… 

Nagui finit par obtenir, non sans une légère exaspération, le dernier mot

Pour Nagui, il était clair que la mozzarella peu importe où elle était servie, demeurait toujours « une boule de gras et de crème« . La journaliste, désireuse de se défendre jusqu’au bout souligne que ce fromage avait vraiment une saveur unique. Le père de Roxane Fam, n’étant pas prêt de clore le débat annonce qu’elle demeurait mangeable si on y incorporait quelques gouttes d’huile d’olive mais qu’autrement ça ne passait pas. Il enchaîne le débat en relatant sa jeunesse durant laquelle les tomates-mozza n’existaient pas encore, tout en insistant sur le fait que Paola était trop jeune pour comprendre cette époque. Nagui poursuit en expliquant que la mozzarella avait existé depuis une dizaine d’années, avant que Paola ne souligne au moins vingt ans. Furieux, le mari de Mélanie Page laisse tomber en insistant qu’entre quelques dizaines et une vingtaine d’années, il n’y avait pas grande différence, avant de conclure par « Ne soyez pas désagréable »!