Vers l’âge de la trentaine, les cheveux blancs commencent à faire leur apparition et beaucoup de femmes s’arrachent de ce fait les colorations proposées sur le marché industriel, afin de les dissimuler au plus vite. Mais ces produits conviennent-ils réellement aux cheveux blancs? 

Après une première coloration, les cheveux blancs ont tendance à réapparaître très vite, au bout de trois semaines. Un calvaire encore plus difficile à vivre lorsqu’on a les cheveux foncés de base, car les racines sont davantage visibles. Bien qu’elles présentent l’avantage d’être moins onéreuses que les colorations professionnelles et faciles à faire soi-même à la maison, les colorations traditionnelles issues du marché industriel présentent des inconvénients qu’il convient de ne pas négliger. On vous dit tout. 

Les résultats ne sont jamais 100% sûrs

L’évolution de la technologie a permis aux industriels d’améliorer les formules des colorations présentes sur le marché. Néanmoins, les résultats obtenus sont loin de convenir aux attentes des clientes car ces-dernières ne savent pas exactement comment leurs cheveux vont réagir avec le produit. A titre d’illustration, lorsqu’on obtient une couleur trop sombre ou trop homogène, les traits du visage risquent de durcir. Ce qui accentue le vieillissement. Par ailleurs, trouver la nuance idéale n’est jamais évidente face à toute la panoplie de colorations proposées dans les grandes surfaces. De plus, on est très souvent tenté de qualifier notre chevelure comme plus claire ou plus foncée qu’elle ne l’est vraiment. D’où l’intérêt de toujours demander l’avis d’un professionnel quand on a l’occasion de passer au salon de coiffure. 

Le manque d’expertise 

Lorsque nous somme dans un salon de beauté professionnel, nous pouvons bénéficier de l’expertise et de la qualification d’un spécialiste de la coloration. Ce dernier est capable de juger correctement l’état des cheveux et la solution adaptée en guise de coloration. En repérant votre couleur de base, le coiffeur peut faire le lien entre vos attentes et ce qui est mieux pour vos cheveux. Aussi, une coloration bien faite, avec les mains d’un expert dure plus longtemps que celle qu’on réalise chez soi. En effet, pour combler efficacement les repousses, il est primordial de bien doser la quantité de coloration appliquée sur les racines et les longueurs, dans le but d’enduire les cheveux blancs sans alourdir les longueurs en pigments. D’où l’importance de faire appel à un professionnel pour s’occuper de la coloration des cheveux blancs. 

Les impacts des faux-pas peuvent être dramatiques

Les résultats obtenus à la suite d’une coloration fait maison varient en fonction de la teinte et de la base. La coloration risque ainsi d’être ratée si on utilise le mauvais ton. Résultats, on est contraint d’éclaircir une nouvelle fois la couleur, d’enlever la coloration ou d’atténuer un reflet désagréable… Des tracas qui sont davantage onéreux et sur le long terme peuvent être néfastes à la santé de la chevelure si l’on ne fait pas vite appel à l’aide d’un coiffeur professionnel. Enfin, le fait de passer chez le coiffeur permet de s’accorder un instant de détente et de soin du corps. De quoi favoriser le bien-êtreQuoi qu’il en soit, les colorations faits maison ne sont pas chères et présentent l’avantage d’être facile, pratique et rapide à réaliser. Elles sont particulièrement idéales pour dissimuler les repousses lorsqu’on a pas le temps de passer au salon de beauté, en consacrant seulement une demi-heure dans la salle de bain.