Adlène Mellah a été condamné, ce mercredi 23 janvier, à six mois de prison avec sursis par la Cour d’appel d’Alger, rapporte le site d’information, Algérie-Direct dont il est le responsable. « Il sera libéré dans l’immédiat », ajoute la même source.

Adlène Mellah a été arrêté lors d’une manifestation à Alger le 9 décembre en soutien au chanteur emprisonné, Reda City 16. Le 25 décembre,le tribunal de Bab El Oued a condamné Adlène Mellah à une peine d’un an de prison assortie d’une amende de 100.000 dinars pour « rébellion » et « attroupement non armé ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici