Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, est intervenu, ce mercredi 9 janvier, en évoquant « certains individus » qui « ne sont pas satisfaits » voire « dérangés » par la « stabilité de l’Algérie ». « Je tiens à soulever une question qui mérite réflexion et méditation à savoir : pourquoi certains individus ne sont pas satisfaits, voire sont dérangés par la stabilité de l’Algérie », a indiqué le vice-ministre de la Défense nationale dans un discours prononcé lors de sa rencontre avec les cadres et les personnels de la deuxième région militaire à Oran.

Le chef d’état-major de l’armée vante ensuite le bilan du chef de l’État sur le plan sécuritaire. « Une stabilité concrétisée grâce à l’initiative de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, en l’occurrence la Charte de la paix et de la réconciliation nationale approuvée par l’ensemble du peuple algérien, puis grâce aux sacrifices colossaux consentis par notre peuple dans toutes ses catégories à travers l’ensemble du pays, à leur avant-garde l’Armée nationale populaire », a affirmé Ahmed Gaïd Salah.

Le vice-ministre de la Défense nationale a également rappelé que le « retour de la sécurité et de la quiétude dans notre pays, a constitué l’impératif le plus pressant pour tout effort de développement qui augure de bons résultats sur plus d’un plan ». « L’Algérie stable et sereine a su réussir son parcours vers davantage de réalisations de développement dans divers domaines, y compris celui du tourisme qui a connu un nouvel essor, où notre Grand Sud s’accoutume d’accueillir, ces dernières années, des milliers de touristes. Cela dénote clairement de cette bénédiction de quiétude qui règne sur notre pays », s’est-il réjoui.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici