L’Instance présidentielle du FFS, a mis fin aux fonctions du premier secrétaire national, Hadj Djilani Mohamed, précise un communiqué du parti.

Ce dernier est remplacé par Mehanni Haddadou, qui assurera l’intérim à la tête secrétariat  national en attendant « la réunion de l’instance présidentielle qui  va se tenir dans les plus brefs délais pour la désignation d’un premier secrétaire national », précise la même source.

L’instance présidentielle qui s’est réunie hier, a décidé de la tenue d’une réunion du Conseil national « dans un délai ne dépassant pas 30 jours ».

La réunion de l’instance présidentielle du FFS s’est tenue au lendemain de la décision du parti de retirer  ses élus du parlement. Une décision qui ne requiert pas l’unanimité au sein du parti.

De sources parlementaires,  Actu-fil.com a appris que  les sénateurs du FFS ont  démenti, dans une correspondance  adressée au  secrétariat général du sénat, leur retrait de la chambre haute du parlement.

Par ailleurs, dans une déclaration accordée au Quotidien arabophone El Hiwar, le nouveau secrétaire national  par intérim a laissé  entendre que  la décision du retrait du parlement  n’est pas définitive : «i l est évident que les parlementaires  du FFS vont se soumettre à la  la décision de la direction dés sa validation par les instances du parti », a-t-il déclaré.

Interrogé jeudi denier par Actu-fil.com,  Ali Laskri avait pourtant affirmé que « le retrait du parlement est une décision irrévocable ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici