Depuis le lundi 24 Août 2020 dernier, le couple mythique formé par Emma et Fabien a vécu de nouvelles aventures rebondissantes pour leur dixième saison dans « Scènes de ménages ». Le point sur ce qu’ont vécu les deux tourtereaux pour cette rentrée 2020. 

La soirée de ce lundi 24 août a été marquée par le coup d’envoi de la douzième édition de la shortcom phare de M6 « Scènes de ménages« . Les cinq duos d’amoureux qui vont donner vie à cette nouvelle saison vont ainsi succéder au Kervelec et au programme télévisé En famille, qui ont pris fin le dimanche 23 Août dernier. M6 mise cette fois sur un nouveau couple supplémentaire et des rôles secondaires inédits. Huguette et Raymond vont devoir de ce fait faire leurs adieux à Laura, pour donner la place à un vieux copain de Raymond, prénommé Emile. La rentrée s’annonce haute en couleurs sur la chaîne privée !

Un épieur chez Fabien et sa compagne

Fabien et Emma vont être confrontés au cours de cette saison inédite à des intrigues encore plus virevoltantes. Alors que la jeune femme va célébrer ses 38 printemps, Chloé va affronter la période singulière de l’adolescence tandis que son père lui, est inquiet en voyant ses cheveux tomber de plus en plus. Sur le plan professionnel, Emma sera promu au poste de responsable de l’établissement Bricoflex, après y avoir passé plusieurs années de carrière. Cette dernière a tendance à se consacrer à diverses activités variées. Son mari lui, va se focaliser sur une nouvelle passion qui le mène à de nouveaux projets d’écritures. A cet effet, Fabien va adopter un pseudo insolite qu’il a baptisé « Clotilde de Saint Hilaire« . Le train de vie quotidien des deux jeunes parents va par ailleurs être déstabilisé suite à l’apparition d’un drône qui ne cesse de les espionner…

Les couples de M6 cartonnent en audience

Au cours de la dernière saison en date, la shortcom « Scènes de ménages » a réussi à conquérir le coeur de 3,8 millions de fidèles sur M6. Ce qui correspond à un part de marché de 16%. Parmi ce public, 18% sont âgés de moins de 50 ans et 19% sont des femmes responsables des achats.