Said Sadi a pris part aux manifestations de ce vendredi 1er mars à Alger contre le système et le cinquième mandat du président de la République. « C’est un mouvement historique qui est en train de se passer, par son ampleur et sa maturité », a estimé Said Sadi dans une déclaration à Actu-fil.com.

Sur l’avenue du docteur Saâdane, l’ancien président du RCD a été salué par des manifestants. « Il faut qu’il dure, il ne faut pas qu’il cède à la provocation. Il faudrait qu’il soit encore massif », a-t-il ajouté. Pour Said Sadi, « c’est quelque chose d’inédit qui est en train de se passer dans l’histoire algérienne ».

« L’indépendance a commencé a commencé avec un coup d’état, il a fallu la volonté populaire pour remettre l’histoire en marche », a-t-il conclu.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici