Alger le 18/11/2014 Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani.(Photo/Sidali New Press)

Le FLN achève les préparatifs pour l’organisation de son grand meeting prévue le 9 février prochain à la Coupole. Dans une déclaration à Actu-fil.com, Said Lakhdari, député et membre de l’instance dirigeante du FLN, affirme que cette réunion sera une occasion pour le parti de « réitérer son appel à la candidature du président Bouteflika ».

Cette rencontre, poursuit notre interlocuteur, réunira « exclusivement » la famille du FLN. Contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias, les partis de l’alliance présidentielle n’ont pas été conviés à cette réunion.

Le FLN, qui vit au rythme des crises cycliques depuis plusieurs années entend à travers cette rencontre, prouver que sa capacité de mobilisation n’a nullement été affectée. « Tout le FLN sera présent samedi », insiste notre interlocuteur.

Par ailleurs, selon certaines indiscrétions, les deux anciens Secrétaires généraux du FLN, Abdelaziz Belkhadem et Amar Saidani seront absents samedi. « Le premier parce qu’il sera en déplacement pour assister à une conférence internationale. Quant au second, il se trouve à l’étranger pour une raison familiale». Mais les deux hommes devront rejoindre la campagne officielle du candidat potentiel Abdelazzi Bouteflika.
« Nous sommes prêts . Nous attendrons l’installation officielle du directoire de campagne pour arrêter le programme et les axes de la campagne électorale », précise Lakhdari.

Quand le président va-t-il annoncé sa candidature ? « Seul le président est en mesure de répondre » Mais selon notre source, cela devrait intervenir après le 9 février.

Le FLN, précise Lakhdari, assume ses choix, contrairement à l’opposition qui tire sur le cinquième mandat, « sans être en mesure d’apporter des solutions concrètes » « L’opposition n’est même pas capable de s’unir autour d’un seul candidat », souligne-t-il.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici