En cette période qui précède l’automne, le choix d’une nouvelle coiffure tourmente plusieurs femmes : entre rétro, androgyne ou seventies, pour quelle coupe de cheveux allez-vous succomber ? Découvrez à travers cet article l’essentiel à retenir concernant ces trois coupes tendance de cet automne 2020…

On ne va pas se mentir. Cette année, après la période infernale du confinement, pouvoir enfin aller chez son coiffeur représente un vrai soulagement. L’initiative de se faire couper les cheveux ou encore d’entamer une détox capillaire a ainsi mis d’accord plusieurs femmes, comme le constate la styliste Delphine Courteille. En effet, avant que le Coronavirus ne vienne chambouler notre quotidien, et avec lui nos habitudes capillaires, les cheveux longs étaient très à la mode, comme cette coupe vintage qu’on a pu retrouver sur le défilé Céline, agrémenté d’une belle frange qui balaie le regard, explique toujours la pro. D’où des efforts conséquents sur le travail de la coupe dans le but de s’aligner à ce penchant shaggy hair. Pour ce faire, la coiffeuse souligne un jeu de dégradé avec des mèches courtes qui bordent le visage afin de dégager une note rock

Le style rétro à l’honneur

La tendance est actuellement à l’heure des années rétro comme c’est le cas chez Miu Miu, Lanvin ou encore MSGM. Pour ce faire, on se sert d’un fer à friser dans le but de réaliser des mouvements épurés délicatement imprégnés de légers défauts, à l’instar d’un faux pli, selon toujours l’experte Delphine Courteille. Un détail qui permet de valoriser l’effet wavy. Rappelons également qu’une chevelure dotée de tresses en bonne santé est primordiale lorsqu’on a les cheveux longs, au même titre que les accessoires capillaires dont le foulard, le turban ou encore le chapeau, accessibles dans les plus grandes enseignes de mode comme Dior, Armani, Kenzo ou Yves Saint Laurent.

L’androgyne : adapté au contexte actuel

Le port de masque étant à l’heure actuelle obligatoire, il est hors de question toutefois de négliger ses tenues vestimentaires et sa coiffure. L’androgyne présente l’avantage de s’adapter à cette contrainte, outre le fait d’être facile à coiffer étant donner qu’il suffit simplement de plaquer les cheveux au moyen d’un gel et le tour est joué. Par ailleurs, la raie rectiligne située au même niveau que les sourcils et qui se pose gracieusement sur les côtés offre davantage de charme à cette coupe. Cette-dernière se marie divinement avec une coupe courte à la garçonne, un chignon ou même une queue-de-cheval comme c’est le cas chez Jil Sander, Elie Saab ou encore Versace. La coupe androgyne ne convient cependant pas à l’effet mat, comme l’indique la coiffeuse professionnelle qui insiste sur le fait d’avoir des cheveux brillants si l’on veut opter pour cette coupe de cheveux en vogue de l’automne 2020.

On prend soin de ses cheveux comme il se doit !

A l’heure où la routine skincare bat son plein, le soin des cheveux lui aussi n’est pas en reste. Dans le but de contrecarrer les effets de l’avancement de l’âge, il est important de bien hydrater la peau tout comme les cheveux. A cet effet, n’hésitez pas à faire usage de sérum fortifiant à l’exemple du Hair Rituel by Sisley qui cartonne depuis son lancement en 2018, ou encore le Thicker Hair Sérum de Lazartigue qui permet de lutter efficacement contre le manque de volume et de densité. 

Par ailleurs, en matière de coloration, les colorations à domicile ont un succès sans fin depuis le confinement. Si la nostalgie des seventies arbore aujourd’hui les têtes, en matière de coloration, c’est la mode des années 90 qui revient. Selon le coloriste professionnel, Stéphane Pous, les dégradés au naturel ou encore les balayages vont perdre de leur réputation pour laisser le podium aux colorations plus osées, à l’instar du « out of office hair » déjà très demandée en salon.