Outre le fait de pratiquer des activités physiques, il est également important d’adopter un bon régime alimentaire en vue d’accroître la masse musculaire. Rappelons qu’une « prise de masse » permet de gagner en robustesse et de développer la silhouette. Mais quel type de régime convient-il d’adopter pour développer sa masse musculaire ?

Un apport considérable en calories s’avère incontournable pour pouvoir développer efficacement la masse musculaire. Néanmoins, il faut veiller à limiter les sucres et les graisses et privilégier en revanche les protéines qui sont d’excellentes sources de vitalité pour l’organisme. En parallèle un coaching sportif est vivement conseillé pour orienter la personne dans son régime et les exercices physiques qu’il devra réaliser en vue de gagner du poids, et plus précisément, des muscles.

Quelle démarche entreprendre pour accroître sa masse musculaire ?

Dans un premier temps, il faut se préparer à des séances qui peuvent s’étaler sur une durée de trois à douze mois selon l’évolution de l’état physique. Un entraînement sportif adéquat est de rigueur. D’où l’importance de faire appel à des professionnels sportifs. Parmi les exercices courants de prise de masse musculaire figurent en effet la pratique de poids, en vue de booster la fibre musculaire.

Quant au diet à suivre, des aliments nutritifs qui apportent 400 à 500 kcal par jour sont vivement sollicités, en veillant toutefois à opter pour une alimentation saine et équilibrée. Pour réduire les risques de gain de graisses, la consommation d’aliments de qualité est primordiale. En conséquence, les nourritures riches en sucre sont strictement prohibées (boissons gazeuses, pâtisseries, chocolats…) car leur consommation influence le taux de glycémie. En effet, en augmentant le taux de glucose dans le sang, la prise de poids va augmenter les matières grasses de l’organisme et non plus les muscles.

Quelques types d’alimentations recommandés

Afin de gagner en masse musculaire, nous vous suggérons pour le petit- déjeuner de privilégier les fruits et les produits laitiers (yaourt, fromage, lait…) accompagnés de deux œufs cuits selon vos préférence (œuf sur plat, omelette, œufs brouillés…) et finir le tout par une délicieuse crêpe fait maison à base de céréales complètes, de préférence. A midi, pour le déjeuner, faites le plein de protéines à l’aide de la viande rouge ou blanche ou du poisson en respectant le dosage de 20g de viande par kilo du poids corporel. N’oubliez pas de manger également des légumes cuits à la vapeur par exemple, en accompagnement, ou du riz. Enfin un fruit ou du yaourt en guise de dessert.

Pour le goûter, il est suggéré de prendre des fruits avant l’exercice physique (Exemple : banane, pomme, fraise…) et des protéines à l’exemple d’une omelette à l’issue de l’entraînement. Et pour l’après midi, une portion de fromage blanc est parfaite en guise de collation. Enfin, pour le dîner, priorisez les crudités mélangées avec de la bonne vinaigrette et de la viande toujours (bœuf, porc, poisson ou autres) accompagnée de légumes et toujours des produits laitiers.