Des journalistes de la Radio nationale se sont rassemblés, ce mardi 26 février, devant le siège de l’entreprise publique à Alger pour protester contre la censure dans un contexte marqué par les manifestations contre le cinquième mandat du président et pour un véritable service public. « Radio publique » et « Radio libre et démocratique », ont scandé les journalistes.

Au lendemain des manifestations du 22 février, Meriem Abdou, rédactrice en chef à la chaîne 3 de la Radio nationale avait annoncé sa démission de son poste de responsable au sein de la rédaction suite à l’absence de couverture des marches du 22 février.

LIRE AUSSI: Manifestations du 22 février : une responsable de la Radio nationale démissionne

Dimanche, Meriem Abdou a annoncé l’arrêt de son émission. « J’aurai, en effet, voulu vous donner Rendez vous jeudi prochain à partir de 17h00 mais hélas l’arrêt de l’émission « L’Histoire En Marche » m’a été signifié aujourd’hui, à vous toutes et à vous tous je dis encore une fois Merci », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici