Tayeb Louh a évoqué, ce mercredi 6 février, le rôle de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), l’ex-DRS, lors des débats consacrés au projet de loi modifiant et complétant la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption à l’Assemblée populaire nationale (APN).

« Le rôle de la Direction de la sécurité intérieure (en tant que police judiciaire) est désormais limité aux affaires en rapport avec la sécurité nationale et non l’économie, d’où l’impératif d’adapter les instances en charge de la lutte contre la corruption aux réformes ordonnées par le président de la République, ces dernières années », a expliqué le ministre de la Justice devant les députés.

C’est notamment l’ex-DRS qui a mené les enquêtes sur les plus grands scandales de corruption qui ont éclaté dans le pays.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici