Said Bouhadja vient de retirer les formulaires de souscription individuelle au niveau du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, rapporte Ennahar Online. « Bouhadja n’a pas annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. Mais le retrait des formulaires est une preuve concernant son désir de se porter candidat », précise la même source.

L’ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN) a précisé qu’il « y a une intention ». « Je ne suis pas encore candidat », a-t-il indiqué à TSA. Mais « il est possible que je me porte candidat le 3 mars », a-t-il précisé.

Hier mardi, l’ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN) a réagi aux manifestations contre le cinquième mandat du président de la République. « Les slogans populaires contre la candidature de Bouteflika peuvent être justes comme ils peuvent être illégitimes. Le dernier mot revient au peuple », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI : Said Bouhadja réagit aux manifestations contre le cinquième mandat

Said Bouhadja a estimé qu’il est nécessaire de répondre aux revendications de la population qui est sortie dans la rue. Ces manifestations sont « le résultat de l’absence d’une politique sage et souple envers le peuple et du fait de ne pas tenir compte de ses ambitions (…) », a ajouté Said Bouhadja qui « appelle au calme et à l’écoute des parties derrière ce mouvement », selon lui.

Dans une déclaration faite à Actu-fil.com le 20 janvier dernier, l’ancien président de l’APN avait affirmé qu’il soutiendra la candidature du président Bouteflika. Il avait ajouté qu’il se soumettra à la décision de son parti, le FLN.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici