L’opposition s’est donnée rendez-vous cet après midi, au siège du mouvement El Adala, «  afin d’examiner les derniers développements sur la scène politique nationale », précise à Actu-fil.com, Lakhdar Benkhelaf, cadre dirigeant du parti.

Cette réunion intervient au lendemain du dépôt de la candidature du président Abdelaziz Bouteflika, au conseil constitutionnel. « L’opposition était dans l’incapacité de prendre une position commune car des pièces manquaient au puzzle. Plus aujourd’hui », affirme Lakhdar Benkhelaf.

«La pièce manquante », c’est bien évidemment « le dépôt par procuration de la candidature du président ». « La situation ne mérite ni tergiversation ni hésitation, l’opposition doit prendre sa responsabilité », précise notre interlocuteur.  Il espère que le Mouvement El Bina, qui prend part à la rencontre d’aujourd’hui, « se retire de la course à l’élection présidentielle ».

Benkhelaf affirme qu’une feuille de route sera tracée cet après-midi par l’opposition.   » IL s’agira pour nous  ( l’opposition  NDLR) de répondre à une situation inédite » , dit-il

Deux candidats de l’opposition, en l’occurrence Abderrazak Makri et Ali Benflis se sont retirés hier de la course à  l’ élection présidentielle du 18 avril. ces dernier prendront part à cette réunion. Ahmed Benbitour, l’ancien ministre de la communication, Abdeaziz Rahabi, Karim   Tabou, Tahar Benbaibeche ont confirmé  leur participation. 

Dans un autre  chapitre,  le président du Front El Moustakbal Belaid Abdelaziz, qui a déposé samedi  son dossier de candidature au niveau du conseil,  animera une conférence de presse cet-après midi.   Il promet, dans une  publication postée sur sa page Facebook, « de faire des annonces importantes ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici