Ali Benflis, président du parti Talaie el Hourriyet, a relevé ce lundi devant l’ambassadeur du Royame Uni en Algérie Barry Robert Lowen, « e brouillard » et « l’opacité » du champ politique national à la veille des élections présidentielles. « Au cours de la discussion et à la demande de l’Ambassadeur, M. Ali Benflis a présenté son évaluation de la situation dans notre pays alors que le corps électoral a été convoqué pour l’élection présidentielle pour le 18 Avril 2019. Il a notamment relevé le brouillard et l’opacité du champ politique national à la veille de cette élection », précise un communiqué du parti.

Benflis a considéré « que la gravité » de la situation actuelle devrait inciter e pouvoir politique en place à saisir l’opportunité historique qu’offre cette échéance électorale, « pour donner la parole au peuple souverain pour qu’il s’exprime librement, dans la transparence, et placer le pays dans une trajectoire de sortie de la crise sans précédent qui affecte notre pays ».

Le candidat potentiel à la présidentielle, a rappelé sa proposition de sortie de crise « à travers une démarche responsable, pacifique, consensuelle, graduelle », par le biais d’un dialogue inclusif. Il a considéré que les Algériens avaient besoin de se retrouver « autour d’un projet rassembleur salvateur pour redresser la situation du pays ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici