Ali Ghediri ne compte pas se retirer de l’élection présidentielle prévue le 18 avril prochain. « Je n’ai pas répondu à l’appel de retrait des élections. Je suis déterminé à mener ce combat pour changer la situation du pays et des gens, pour la rupture et pour la 2e République », a déclaré le candidat à l’élection présidentielle.

Ali Ghediri dit que sa « culture n’est pas celle du retrait ». Faisant allusion au départ de son directeur de campagne, Mokrane Aït Larbi, le général à la retraite ajoute qu’il n’a pas l’habitude de sauter « du bateau » face au danger du naufrage avant de rappeler ses premières déclarations après l’annonce de sa candidature.

« Durant ma première conférence de presse, j’ai dit que « ce sera soit moi, soit le système ». « La candidature de Bouteflika ne constitue pas pour moi un obstacle, parce que je suis convaincu que le peuple s’il a décidé de casser le dos de ce système, il le fera », a-t-il insisté.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici