La prochaine élection présidentielle qui « doit se tenir dans les délais constitutionnels » peut être une « opportunité pour donner la parole au peuple souverain », a estimé Ali Benflis, ce mercredi 9 janvier, lors d’un entretien avec l’ambassadeur américain qu’il a reçu au siège de son parti, Talaie El Hourriyet à Alger.

« M. Ali Benflis a considéré que les prochaines élections présidentielles, qui doivent se tenir dans les délais constitutionnels,  peuvent être une opportunité pour donner la parole au peuple souverain en organisant une élection propre et ouvrir ainsi la voie à une solution pacifique consensuelle de la crise globale qui affecte notre pays », écrit le parti dans son communiqué.

Le président de Talaie El Hourriyet a évoqué sa « proposition de sortie de crise à travers une démarche responsable, pacifique, consensuelle, graduelle,  par le biais d’un dialogue inclusif ». Ali Benflis a également réaffirmé  « l’attachement de Talaie El Hourriyet à la sécurité et à la stabilité de notre pays » en précisant que « l’Armée nationale populaire avait toutes les capacités pour faire face à toute menace aux frontières et à la sécurité du pays ».

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici