Les coiffures serrées engendrent souvent des sensations de tiraillements et de douleurs dans le cuir chevelu. Un phénomène qui fait souffrir beaucoup de femmes. A cet effet une dermatologue a récemment décidé de lever le voile concernant le « mal des cheveux ». 

Le mal de cheveux, souvent douloureux et gênant chez les femmes, représente un phénomène plutôt négligé. Lorsqu’on a les cheveux attachés ou plaqués toute la nuit par exemple, on ressent par la suite des sensations de tiraillements pénibles sur le cuir chevelu, dès l’instant où l’on se décoiffe. 

Un drame accéléré par une mauvaise position de la chevelure

L’inconfort engendré par « le mal des cheveux » est un sujet qui a récemment été évoqué par une spécialiste en dermatologie, qui a décidé de livrer des détails concernant ce phénomène assez éprouvant. Cette dernière, dévoile ainsi dans Allure, que la douleur résulte d’une inflammation au niveau de la circulation du cuir chevelu. La douleur ressentie provient donc de l’excitation des nerfs des follicules pileux. Une conséquence qui est dûe à une position inadéquate : des cheveux disposés dans le sens inverse de leur pousse. Le follicule est mis à mal. Ce qui anéanti le scalp et occasionne des douleurs atroces dans les follicules. 

Les autres facteurs qui engendrent un mal des cheveux

L’usage d’un shampoing sec peut représenter un facteur précurseur de cette sensation désagréable dans les cheveux, notamment lorsqu’il est utilisé à des fréquences trop régulières. En effet, se laver les cheveux fréquemment au shampooing sec peut engendrer la formation de résidus déposés à l’intérieur des follicules ou sur le scalp. 

D’autre part, un pH déséquilibré favorise davantage la douleur étant donné que l’épiderme peut devenir sec, vulnérable et plus sensible aux maux. Les types de coiffures à éviter sont entre autres les chignons, les queue-de-cheval trop hautes ou encore les tresses plaquées. Un professionnel préconise également de relâcher les cheveux et éviter les tenues rigides plus de deux fois dans la semaine. Aussi en guise d’accessoires, il est vivement recommandé d’opter pour des chouchous au autres types d’attaches légères. Notons que le mal de cheveux augmente davantage les risques d’alopécies.