L’application de l’article 102 de la Constitution, « telle que proposée par l’ANP, est en conformité avec les missions qui lui sont assignées par la Constitution en son article 28, en sa qualité de garant de l’indépendance nationale, de la préservation de la souveraineté nationale, de l’intégrité territoriale, de la protection du peuple», a rappelé El Djeich.

« La proposition en question comporte une solution inscrite dans la Constitution, permettant à l’Algérie de traverser la conjoncture actuelle en toute sécurité et d’éviter ainsi des scénarii aux retombées néfastes », ajoute la revue dans son dernier numéro diffusé ce vendredi 5 avril alors que des centaines de milliers de personnes manifestaient dans les rues contre le système en place.

L’appel de l’armée à l’application de l’article 102 a été « favorablement accueillie par lui », selon la même source. « Ce peuple qui a fait montre de maturité face aux développements que connaît la scène nationale, est pleinement conscient que la solution proposée est à même d’éviter au pays d’aller vers un vide institutionnel et de se retrouver dans une situation aux lendemains incertains », précise-t-elle.

La revue El Djeich évoque les tentatives de « certaines parties mues par des intentions malveillantes » visant à « porter atteinte à la crédibilité de l’institution militaire » afin « de faire avorter les revendications légitimes clairement exprimées par le peuple lors de manifestations pacifiques qui ont englobé l’ensemble des wilayas du pays ».

« Ces parties, à travers une campagne médiatique concertée et tendancieuse, véhiculant des informations fallacieuses dans les médias conventionnels et les réseaux sociaux, visant l’ANP, se sont arrogées le droit de s’exprimer au nom du peuple, en faisant croire que ce dernier refusait l’application de l’article 102, ce qui est loin de la vérité et que dément la réalité », poursuit-elle.

Pour l’armée, « se berce d’illusions celui qui croit que tel ou tel plan pourrait tromper le peuple, tant le lien étroit qui le lie à son armée s’est renforcé et consolidé ces dernières années, au point que ces vociférations qui s’élèvent, au service d’intérêts personnels étroits et au détriment des intérêts suprêmes de la patrie, ne sauraient, en aucune circonstance, le rompre ».

« Mue par sa conviction émanant de son attachement à la légitimité constitutionnelle, l’ANP a réaffirmé sa pleine adhésion aux revendications légitimes du peuple algérien et l’a soutenu, tout comme le peuple algérien a favorablement apprécié et accueilli cette démarche, voyant en elle la solution la plus appropriée pour surmonter la crise et mener le pays vers la sécurité et la stabilité », affirme-t-elle.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici