Plusieurs personnalités nationales dont le moudjahid Lakhdar Bouregaa, l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour et l’ancien ministre, Abdelaziz Rahabi ont signé une Déclaration au peuple algérien dans laquelle elles appellent à participer aux manifestations du 1er mars prochain.

« Nous les signataires de cette déclaration, saluons cette révolte populaire pacifique dans la majorité des villes du pays le vendredi 22 février », écrivent-ils. Ces personnalités  affirment aussi que le « pouvoir politique » est responsable de la situation. Elles appellent « l’autorité politique à ne pas user de manière anticonstitutionnelle des moyens de l’État pour la répression ».

Ces personnalités dont le sociologue Nacer Djabi ou encore l’historien Mohamed Arezki Ferad recommandent aux « jeunes et à tous les citoyens de poursuivre leur révolte et d’intervenir dans le travail politique continu ». Elles mettent en garde contre les manœuvres du pouvoir et la logique du « changement dans le cadre de la continuité »

« Participons tous aux manifestations du vendredi 1er mars 2019. Poursuivons la mobilisation et notre engagement », concluent ces personnalités.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici