Les fans de la série télévisée phare de France 3 « Plus belle la vie », ont actuellement les yeux braqués sur l’affaire liée au meurtre du psychologue Alex Melmont. Dans les prochains épisodes, le Mistral va plonger dans le désordre car l’assassin va enfin être démasqué. 

Dans « Plus belle la vie« , alors que les scénarios se focalisent sur l’enquête liée au meurtre d’Alex Melmont, le feuilleton enregistre une chute d’audience significative sur la période d’une année. Dans les prochains épisodes de cette semaine, les enquêteurs vont avancer considérablement dans la recherche de l’auteur du crime orchestré contre le psychologue. En effet, pendant que le banc des accusés ne cesse d’accueillir de nouvelles têtes, les adeptes de PBLV vont pouvoir enfin lever le voile sur la véritable identité du coupable. Aperçu sur ce que vont vivre les héros de Sète dans les épisodes qui vont suivre sur France 3

Qui est le véritable coupable ?

Récemment dans l’enquête menée par la police de Sète concernant le meurtre d’Alex Melmont, Stan Mercier, l’un des patients du frère d’Isabelle, a été dans le collimateur des policiers. En effet, le frère d’Anne Olivieri, la commissaire qui a mis fin à ses jours après avoir détenu prisonnier Patrick Nebout, son compagnon de l’époque, a clairement révélé ses désirs de se révolter contre le clan des Nebout. Le jeune homme de nature sadique et individualiste a réussi à tendre un piège à Sabrina en la séduisant. Par ailleurs, Franck refuse de renoncer à sa bien-aimée Delphine, en dépit des sombres vérités qu’il a découvert sur la mère de Théo et Antoine. Cette dernière lui avait caché sa maladie de peur de le perdre

PBLV: Une audience moins enthousiaste comparée à l’an dernier

La semaine dernière, au cours des épisodes diffusés du lundi 10 août au vendredi 14 août 2020, le feuilleton quotidien a pu compter sur 2,30 millions de fidèles. Ce qui représente 12,7% du public. Des résultats en baisse de 3,7 points comparés à l’année dernière, où la semaine du 12 au 16 août 2019 avait rassemblé une audience moyenne de 2,74 millions de téléspectateurs sur France 3. Soit 16,4% de part de marché sur des cibles âgés de quatre ans et plus.