L’enquête liée au meurtre de Melmont fait actuellement rage dans « Plus belle la vie ». Parmi les personnages-clés figurent Kévin Belesta qui est assis entre deux chaises, dans le cadre de l’affaire. Mais le jeune homme peut-il aspirer à une promotion au sein de la police ? 

Figurant parmi les élèves feignants du lycée de Scotto, Kévin Belesta a dû essayer à deux reprises avant de décrocher son baccalauréat, d’autant plus qu’il a eu du mal à faire ses preuves lors de ses premiers pas au Mistral. Il a seulement commencé à briller à l’issue de ses études au lycée, grâce à l’arrivée de son demi-frère d’une part, et son intégration au sein du commissariat, d’autre part. 

Théo Bertrand fait un joli clin d’oeil à sa « maman de fiction« 

Théo Bertrand, celui qui joue dans la peau de Kévin dans « Plus belle la vie » est plongé au coeur de l’investigation liée au meurtre du psychologue Alex Melmont. Paniqué à l’idée de croire que sa mère, Laëtitia soit l’auteur du crime, le jeune homme a pris l’initiative de mettre celle-ci à l’abri, quitte à sacrifier le père de son compagnon, à savoir le commandant Nebout, son chef au sein du commissariat de police. Sa capacité à pressentir les choses et son efficacité depuis l’ouverture de cette affaire pourrait bien contribuer à propulser la carrière du fils unique de Laëtitia et de Jérôme Belesta.

Dans le cadre de son entrevue auprès de l’équipe de Télé Star, l’acteur a fait quelques révélations concernant sa relation avec Caroline Riou, la comédienne qui incarne sa mère dans « Plus belle la vie« . Le principal concerné évoque ainsi ses traits commun avec Caroline, avec des parcours identiques ou encore leurs valeurs communes. Le comédien de 23 ans a également confié être très complice avec les interprètes de Thérèse, César, Emma, Baptiste mais aussi Julia Gourand qui a incarné Lilou pendant deux ans d’affilée.

Kévin sur les pas de Boher ?

Pour ce qui est de l’avenir de Kévin sur le plan professionnel, Théo Bertrand ambitionne d’aller au-delà de son actuel échelon d’ADS. En effet, ce dernier est convaincu qu’un jour il pourra obtenir de belles récompenses, en soulignant que même s’il lui arrivait de commettre des erreurs, il arrivait toujours à trouver des moyens de se rattraper. 

Notons que l’ancien compagnon d’Ariane Hersant, Jean-Paul Boher a dû se démener pendant plus de six ans, avant d’accéder au titre de lieutenant en lieu et place du brigadier au sein de la police du Mistral.